Venez parler de Code Lyoko sur ce Forum dédié à la série!
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  FAQFAQ  

Partagez | 
 

 Le Marcheur

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Ulristo

avatar

Nombre de messages : 1124
Age : 26
Localisation : en Evolution
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: Le Marcheur   Ven 6 Aoû - 17:28

Quelque chose me dit que le directeur est d'un tout autre niveau que les "meilleurs éléments" de l'organisation... aller, met vite la suite. Stp ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfy

avatar

Nombre de messages : 1956
Age : 26
Localisation : Excellente question !
Date d'inscription : 28/05/2006

MessageSujet: Re: Le Marcheur   Mer 11 Aoû - 15:16

Ça pour être d'un tout autre niveau, il l'est ! Cool Voilà la suiiite :p Bonne lecture.


Partie 3 :

Ayuza avait les yeux rivés sur l’arme du directeur. Zan’Shi, qui pouvait être traduit par mort violente ou tragique, tel était le nom que l’homme avait donné à son katana. Le directeur tournait la tête vers la jeune femme avec un air rassurant sur le visage.

- Ayuza, retourne dans le QG. Le secteur médical a été touché, ils vont avoir besoin de toi.
- Quoi ?! Hors de question que je vous laisse seul face à lui !
- S’il te plaît Ayuza.
- Hors de question !
- Ayuza Lawelass…

Elle ne disait plus un mot, elle se contentait de fixé les yeux du directeur. Aussi loin que remontait ses souvenirs, le directeur ne l’avait jamais appeler comme ça… ni même aux autres. Il s’avança lentement vers Ezryl qui attendait les bras croisés, Ayuza se résigna et elle s’en alla vers le bâtiment fendu.

- Vous ne seriez pas un peu suicidaire ? Monsieur le directeur.
- La seule personne suicidaire ici, c’est toi.

Le directeur apposa son index sur la base de la lame, qu’il plaçait verticalement devant son visage. Ezryl quant à lui, décroisa les bras et fit craquer ses cervicales. L’homme fit glisser son pied droit sur le côté et il se retrouva la seconde d’après juste derrière Ezryl. Le directeur avait cette fois-ci son katana devant son ventre, son index trônait à la pointe de la lame qui était maculée par un sang noir. Ezryl tomba à genoux, de multiples entailles plus que profondes venaient de se former sur son corps.

- Une nouvelle tragédie est sur le point de voir le jour.
- Tes mouvements me font penser à quelqu’un.

Ezryl se redressa tranquillement, tandis que ses blessures se refermaient. L’Empreinte leva les yeux au ciel, ignorant totalement la menace qui se trouvait derrière lui.

- Il était talentueux, rare était les êtres qui parvenait à le stopper sur le champ de bataille. C’était mon meilleur élève… jusqu’à ce qu’il nous trahisse.

Le directeur baissa la tête tout en fermant les yeux. Une brise à la caresse irréelle se mettait à souffler sur l’île.

- Je n’aurais jamais penser te retrouvé ici, Lark.
- Cela fait des millénaires que je n’ai plus entendu ce nom.

Ezryl se retourna pour observer le directeur, pensif. Ce dernier se retourna à son tour, regardant intensivement le visage lisse de Ezryl.

- Comment as-tu pu en arriver là, mon jeune élève ?
- Je ne suis plus ton élève depuis longtemps. Je n’ai plus rien à voir avec vous.
- Tu a osé renier ta propre nature. Regarde ce que tu es devenu ! J’ai honte pour toi, n’être qu’un simple humain.
- Je n’ai rien à voir avec un humain, je n’ai pas renier toute ma véritable nature.

Dans un mouvement rapide et fluide, Lark frappa Ezryl avec le revers de sa lame. L’Empreinte parvint cependant à esquiver le coup en bondissant en arrière. Ezryl se figea dans les airs, les bras croisés.

- Cela fait des millénaires que nous te cherchons à travers les mondes, pour que tu reçoive le jugement que tu mérite.
- Vous arriverez peut-être à me tué, mais ce monde survivra. J’ai préparer cette terre à votre arrivé, la marche prendras fin ici !
- Rester avec les humains t’as rendu aussi aveugle qu’eux. Vous ne pourrez pas nous stopper. Il ne cessera jamais de marcher.

Lark sauta sur Ezryl qui parvenait à esquiver le coup en glissant sur l’air. Il tendit sa main vers le directeur qui eu juste le temps de placer sa lame devant lui pour dévier un rayon mauve qui émanait de la main d’obsidienne. Une fois à terre, Lark apposa son index sur le centre de la lame. L’arme noire s’enveloppa d’une aura rouge sang tendis que l’homme retirait son doigt. Il effectua une frappe horizontale en direction de Ezryl, le mouvement expulsa un grand nombre d’aiguilles d’énergie rouge sur l’Empreinte. Cependant, Ezryl parvint à détruire chacune des aiguilles d’un revers de la main. Durant cet instant, Lark avait cru voir une énergie mauve se former sur la main de Ezryl.

- C’est bien ce que je pensais. Renier tes gênes à affecter ton système nerveux mon très cher Lark.
- Comment ça ?
- Tu semble surpris de ce que je viens de faire. Pourtant ma capacité est connu parmi les nôtre, c’est elle qui fait que je suis la plus puissante Empreinte qui existe. Je vais donc te rafraichir la mémoire.

Ezryl leva les mains vers les cieux, son corps s’enveloppa d’une aura mauve et noir. Lark se mit sur ses gardes, en effet il avait oublié plusieurs choses sur les Empreintes et il craignait la futur attaque de son ancien maître.

- Je peux…

Juste après, Ezryl se retrouva plus loin derrière Lark, les bras chargés d’énergie. Il les tendis soudainement vers le directeur, projetant une énorme décharge d’énergie. Lark plaça son katana devant lui, l’enveloppant de nouveau de cette aura rouge. L’énergie de Ezryl était fendu en deux, mais cet acte était éprouvant pour Lark qui tomba à genoux après cela. Il observa les alentours… il était au milieu du vide. Tous ce qui se trouvait derrière lui et sur les côtés avait disparus, laissant place au vide pur et simple.

-… effacer la matière.

Ezryl se rua vers Lark, ce dernier interposa sa lame qui heurta l’avant-bras de l’ Empreinte. Le choc expulsa une grande décharge d’énergie tout autour d’eux.

- Tu sais Lark, je me pose une question.
- Laquelle ?

Le directeur effectua un dégagement et se jeta sur Ezryl, lui assenant une frappe horizontale que l’Empreinte stoppa en saisissant la lame.

- Comment comptes-tu nous stopper ? Si ta mémoire est affectée, comment tu va procéder ?
- Malheureusement pour vous, je n’ai pas tout oublié. Tout est déjà étudié. Je compte bien exploité la faille du jugement.

Le corps de Ezryl s’enveloppa d’une aura mauve malsaine, son visage se fissura, exposant son incroyable dentition.

- Et tu crois que je vais te laisser faire ça !?

L’aura explosa, projetant Lark en arrière. Ezryl lévitait au-dessus du vide auquel il venait de donné vie. Alors qu’il allait repartir à l’assaut de son traitre d’élève, une créature apparut à côté de lui. Son apparence était des plus étrange, le buste de la créature était recouvert d’écailles vertes, elle était dépourvus de jambe ne possédant qu’une longue queue identique à celle d’un alligator. Les bras de l’abomination étaient imposant et identiques aux membres supérieur d’un loup, la position des doigts en revanche était identique à celle d’un lézard. La tête de l’Empreinte était celle d’un dragon noir, ses yeux flamboyant contrastaient avec son apparence sombre. Ezryl observait cette chose, puis il baissa la tête tout en soupirant.

- Ryü… qu’est-ce que tu fais là ?
- Le maître te demande.
- Mais je n’ai pas finis ce qu’il m’a demander…
- Tu crois qu’il ne le sait pas ? Il veut que tu rentre, il n’y a pas à chercher plus loin.
- Bon très bien, mais avant je leur laisse un petit cadeau.

Ezryl claqua des doigts, un fin rayon mauve s’échappa de son corps, ce dirigeant haut dans le ciel juste au-dessus du bâtiment, progressivement, une sphère mauve se forma.

- Au revoir, Lark.

Les deux Empreintes se volatilisèrent, tandis que la sphère tombait droit vers le QG. Le directeur se dirigea en quelques bonds sur le toit de l’immeuble, il apposa sur le centre de la lame, pointée vers les cieux. Il fit glisser son doigt jusqu’à la pointe avant de le descendre à la base de la lame qui s’irradiait d’une lumière rouge sang. La sphère mauve continuait son inexorable chute. L’énergie rouge se concentra sur la pointe de la lame, puis le directeur ferma ses yeux avant de murmurer.

- Éclosion…

Il remonta hâtivement son doigt à la pointe de la lame, déclenchant une pluie d’aiguille rouge sur la masse d’antimatière. Les murs de la bâtisse commençaient déjà à se fissurés suite à la rencontre entre les deux énergies opposées. Lark fit de nouveau glisser son doigt à la base de la lame et le reporta de manière tout aussi expéditive à la pointe de la lame, provoquant ainsi une nouvelle éclosion. Le choc entre les deux forces irradiait le ciel d’un ballet de couleur violette, rouge et magenta. Dans un ultime effort, le directeur réitéra son attaque, plongeant l’île dans une aura rouge. L’antimatière ne pouvant plus repousser l’attaque implosa, certaines particules de sa composition furent éparpiller, détruisant ce qu’elles touchaient au premier contact. Lark rengaina son arme, se posant de multiples questions sur le départ prématuré de son ancien maître. Si le Marcheur l’avait rappeler cela ne pouvait signifier qu’une chose : le jugement venait d’être avancer, probablement dans quelques heures.

- Le jour tant attendu est donc arriver…

Ils étaient tous là. Les quatre Empreintes originelles étaient au beau milieu de l’océan pacifique, à leur côté Kelly, Nessie et C.H.R.I.S. Doucement, la lune disparaissait du ciel, l’astre d’or n’allait pas tarder à se lever sur le jour du jugement dernier.

- Ils sont déjà en route je suppose. Dit Nessie.
- Probablement. Lui répondit Kelly. Je compte sur toi pour te surpasser.
- T’inquiète.

À des dizaine de kilomètres au loin, plusieurs bateaux noirs semblables à des portes avions avançaient à grande vitesse. Ils étaient cinq au total, en formation triangulaire. Sur le pont du premier navire se trouvait trois personnes, Ayuza, Benoit et Laetitia. Tous étaient parfaitement remit de leur blessures.

- Je n’en reviens toujours pas qu’ils aient réussit à nous soigner comme ça. S’émerveilla Laetitia.
- J’avais la trouille moi, cette technologie médicale n’était qu’au stade de prototype. Expliqua Ayuza. Ça explique pourquoi ils n’ont rien fait dès le début.
- Mais si ils ont fais cela… ça veux donc dire que le moment est enfin venu ? Demanda Benoit.
- Le jugement dernier…

Le directeur arriva sur le pont, il avait du mal à cacher la peur qui le tenaillait depuis leur départ. Ils allaient faire face à la créature la plus dangereuse de tout l’univers et la moindre erreur signifiait la fin de ce monde. Lark fouilla dans ses poches d’où il sortit trois bracelet. Ils étaient presque identique aux anciens, la différence était que la sphère normalement bleu qui était incrusté dedans était de couleur rouge. Il donna un bracelet à chacun.

- Vous aurez besoin de ça. Ils ne sont pas encore parfaitement finis, mais ils devraient marcher sans problème.
- Devraient ?
- Ne t’en fais pas Ayuza. Toujours est-il que ses bracelets sont bien plus performant. Contrairement aux autres qui agissaient quand vous le désiriez, ceux-là fonctionne en permanence. Une fois enfiler, vous possédez toutes les facultés que les anciens vous conféraient en plus d’une résistance améliorer.
- Joli !
- Monsieur le directeur !

Une homme venait d’entré en courant sur le pont, le directeur s’avança vers lui, l’interrogeant du regard.

- Un problème ?
- La cible est en vue ! Ils sont là !

Tous se tournèrent vers l’horizon. Les Empreintes étaient toutes là. Les navires stoppèrent leur progression, la mer devenait étrangement agitée. Le soleil se levait enfin, l’eau derrière les empreintes fut soudainement projeter à une hauteur hallucinante. Il était là. Les eaux qu’il avait projeter à son arriver ruisselaient le long de son corps rugueux et écailleux. Ses membres noirs imposant et robuste brillaient à la lumière du soleil, ses épaules recouvertes d’épines qui se prolongeaient le long de sa colonne vertébrale jusqu’à sa longue queue. Son crâne draconien recouvert de marque rouge, ses oreilles pointues faisaient plus penser à des pieux noirs et rouge. Son regard enflammé était à glacer le sang. Dans un craquement sinistre, il ouvrit la gueule le plus possible avant de hurler à gorge déployé. Les ondes sonore provoquaient de puissantes vagues qui faisaient dangereusement tanguer les navires.
Le moment était venu. Le jugement dernier allait commencer.

Fin du chapitre 10


Dernière édition par aelita-xana le Mer 11 Aoû - 19:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benrub

avatar

Nombre de messages : 1415
Age : 20
Localisation : Sur Scipio
Date d'inscription : 14/05/2009

MessageSujet: re   Mer 11 Aoû - 18:20

Voyons si on va mourir ou si on va gagner
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulristo

avatar

Nombre de messages : 1124
Age : 26
Localisation : en Evolution
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: Le Marcheur   Jeu 12 Aoû - 20:55

C'est de plus en plus fascinant !! Met vite la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfy

avatar

Nombre de messages : 1956
Age : 26
Localisation : Excellente question !
Date d'inscription : 28/05/2006

MessageSujet: Re: Le Marcheur   Lun 30 Aoû - 18:43

Je suis navré de vous annoncer que la fic aura du retard ( non elle n'est pas annulée ^^ ). Pour une simple et bonne raison, je suis ( n'ayons pas peur des mots ) obséder par une autre idée de fic et ça m'empêche de me concentré sur celle que je fais actuellement. Je risque donc de poster deux fics en même temps pour pouvoir bien me vider la tête. Je m'excuse pour la gêne occasionner. Pour ceux que ça intéresse, cette "futur fic" devrait débarqué dans le reste de la journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulristo

avatar

Nombre de messages : 1124
Age : 26
Localisation : en Evolution
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: Le Marcheur   Mar 31 Aoû - 19:51

Tu sais ce que tu pourrais faire ? Un mélange du Marcheur et de Genera, enfin c'est une idée, après c'est toi qui choisis. En tout cas, j'attend la suite avec patience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Marcheur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Marcheur
Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Almanach du Vieux marcheur / Journal le Vieux Marcheur
» Marcheur De Combat
» La solitude du marcheur
» Marcheur De Combat
» MARCHEUR DU CIEL (Starron) [Sky-Walker]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Code Lyoko :: Hors Code Lyoko :: FanFic Hors Code Lyoko-
Sauter vers: