Venez parler de Code Lyoko sur ce Forum dédié à la série!
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  FAQFAQ  

Partagez | 
 

 Le Marcheur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Wolfy

avatar

Nombre de messages : 1956
Age : 25
Localisation : Excellente question !
Date d'inscription : 28/05/2006

MessageSujet: Re: Le Marcheur   Sam 12 Juin - 23:38

C'est noté. Il reste encore 2 places mais dès que j'aurais les autres fiches je commencerais le premier chapitre =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ange Virtuelle

avatar

Nombre de messages : 429
Age : 23
Localisation : Dans un monde virtuel...
Date d'inscription : 03/02/2010

MessageSujet: Re: Le Marcheur   Dim 13 Juin - 12:16

Par contre tu peux me renvoyer ta fiche de description, je l'ai supprimé maladroitement =$
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfy

avatar

Nombre de messages : 1956
Age : 25
Localisation : Excellente question !
Date d'inscription : 28/05/2006

MessageSujet: Re: Le Marcheur   Dim 13 Juin - 12:26

Voilà c'est envoyer Wink. il est temps de faire un petit récapitulatif :

Parmis ceux qui lutte contre Le Marcheur nous avons :

- Ange Virtuelle
- Benrub
- Ayuza

Et du côté du Marcheur nous avons :

-Lilian
- Yumi-28
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulristo

avatar

Nombre de messages : 1124
Age : 25
Localisation : en Evolution
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: Le Marcheur   Dim 13 Juin - 13:29

Moi je veux bien venir dans ta fic, et je serais avec le marcheur.

Comme ça, on se retrouve à 3 vs 3 ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfy

avatar

Nombre de messages : 1956
Age : 25
Localisation : Excellente question !
Date d'inscription : 28/05/2006

MessageSujet: Re: Le Marcheur   Dim 13 Juin - 13:29

Ok je t'envoie un modèle de fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfy

avatar

Nombre de messages : 1956
Age : 25
Localisation : Excellente question !
Date d'inscription : 28/05/2006

MessageSujet: Re: Le Marcheur   Dim 13 Juin - 22:46

Désoler du double post. Voilà le premier chapitre. Comme il me manque une fiche je vais le divisé en deux partie, voici la première. Bonne lecture =)

Chapitre 1 : Rassemblement, partie 1

Paris, la capitale de la France. Somptueuse citée baignée dans la chaude et intense lumière du soleil. Dans l’une des plus hautes tours de la ville, un jeune homme se tiens devant sa fenêtre. Il possède de des cheveux châtain coupé court qui luisaient à la lumière solaire, des yeux marrons dans lesquels on pouvait lire la peine et la rancœur. Il était simplement vêtu d’un T-shirt blanc à manche courte ainsi que d’un jean rouge métallisé. Sur son bras gauche on pouvait discerner un tatouage représentant un scorpion rouge. Un petit bruit lui parvint aux oreilles, il détourna le regard du paysage urbain qui s’offrait à lui pour observé Chrystall, sa chatte noire qui venait de miaulée une fois de plus. Aux pattes de celle-ci se trouvait un portable noir qui vibrait. Sur l’appareil était dessiner un étrange symbole bleu représentant une épée plantée dans un croissant de lune. Le jeune homme fronça les sourcils avant de se dirigé d’un pas pressé jusqu’à son portable et de décroché.

- Benoit ?
- Quel est le problème ? Demanda-t-il.
- C’est officiel, il est arrivé sur Terre. Prépare tes affaires, Aldero viendras te chercher d’ici cinq minutes sur le toit de la tour.

Sans plus attendre, Benoit raccrocha aussitôt avant de mettre son portable dans sa poche. Il se dirigea rapidement vers la porte d’entrée et enfila une paire de baskets bleu ainsi qu’une veste noire qu’il laissa ouverte. Benoit siffla et juste après ça, Chrystall accourra vers lui et se percha sur son épaule. Le jeune homme la regarda quelques secondes avant d’ouvrir la porte et de quitté son appartement de fortune.
Benoit arriva enfin sur le toit de la tour, personne en vue. Il profita des dernier instant de tranquillité qui lui restait pour observer Paris…il ne reviendrais peut être jamais. Un bruit sourd, suivit d’un grand coup de vent. Benoit se retourna, face à lui se tenait un hélicoptère noir, sur la coque de l’appareil se trouvait le même symbole que celui dessiner sur le portable du jeune homme. La porte de l’hélicoptère s’ouvrit, Benoit entra rapidement à l’intérieur en refermant la porte coulissante derrière lui. Il s’installa alors sur l’un des quatre fauteuils présent à l’intérieur, malgré les apparences depuis l’extérieur, l’intérieur de l’appareil était relativement spacieux. Benoit observa le pilote, même si ce dernier était de dos il reconnu facilement Aldero.

- Ça fait combien d’années qu’on ne c’était pas revu ? Demanda ce dernier
- Je compte plus depuis longtemps…où sont mes armes ?
- Au QG. T’en fait pas, j’ai quand même prit le minimum en cas d’attaque.

L’appareil ne tarda pas à décollé et à disparaitre de la vue de tous avec une rapidité qui dépassait sans problème la vitesse maximal de tout type d’hélicoptère connu.
Benoit regardait la ville qui s’éloignait inexorablement de lui…aucun doute, c’était la dernière fois qu’il voyait Paris. En tout cas, la dernière fois qu’il la voyait encore intacte.

- On vas chercher qui maintenant ? Questionna Benoit.
- Ayuza.
- Et elle est ou en ce moment ?
- New York.

Benoit déposa à nouveau son regard sur l’extérieur. Ils survolaient déjà les étendu cristallines de l’océan atlantique. Les véhicules de l’organisation étaient au même titre que leurs armement, extrêmement développer et en avance de plusieurs centaines d’années sur la technologies actuelle de l’humanité. Cependant contre l’adversaire qu’ils s’apprêtaient à affronté…Benoit se demandait si tout cela serais suffisant pour éradiquer cette abomination.

Les côtes de l’Amérique du nord étaient enfin en vue, New York n’était qu’as quelques minutes de vol désormais. Benoit regarda sa chatte qui c’était endormit paisiblement durant le trajet. Depuis l’incident, tout les deux étaient devenus inséparables.

- Benoit, regarde dehors.

Le jeune exécuta la demande d’Aldero, ils étaient arrivés à New York en revanche, ce n’était pas ça que Aldero voulait faire remarqué à Benoit. Deux personnes semblaient se battre sur le toit d’un immeuble, Benoit ne tarda pas à reconnaître l’un des deux : c’était Ayuza. Aldero stabilisa l’hélicoptère au dessus du bâtiment avant d’enclencher le pilote automatique et de se dirigé vers le fond de l’hélico. Benoit vit enfin à quoi ressemblait Aldero désormais.
Il avait de long cheveux noirs coiffés en bataille avec de nombreuses mèches blanches, qui lui masquaient le front ainsi que ses oreilles, il avait également une queue de cheval qui lui arrivait au bas du dos. Des yeux marrons-verts, ainsi qu’une visage qui affichait une expression parfaitement neutre. Un tatouage représentant le chiffre 7 passait sur son œil droit. Il portait une veste en cuir noir ouverte avec une chemise blanche, un jean noir ainsi qu’une paire de rangers de la même couleur.
Il posa sa main gauche sur le mur du fond et une trappe s’ouvrit, laissant voir cinq bracelet encré dans le mur. Aldero en prit trois, ses bracelets étaient entièrement blanc avec deux sphère bleu encastré l’une à l’opposé de l’autre. Benoit attrapa le bracelet envoyé par son ami et l’enfila aussitôt. Aldero ouvrit la porte coulissante avant de tourné la tête vers Benoit.

- Rendez-vous en bas.

Sans plus attendre, Aldero se jeta dans le vide. Benoit déposa sa chatte sur le fauteuil avant de sauté à son tour. Aldero fronça les sourcils, Ayuza semblait se battre contre un humain ordinaire…l’homme appuya sur l’une des sphères bleu de son bracelet et son corps fut alors entouré d’une étrange lueur blanche. Aldero se réceptionna alors souplement et sans aucune difficulté sur le toit du bâtiment, c’était comme si il venait de sauté d’un petit muret, Benoit ne tarda pas à atterrir à son tour.

- Ah bas enfin ! J’me demandais quand vous alliez débarqués ! S’écria Ayuza.

D’un habile coup de pied, la combattante projeta l’ennemi à terre avant se rejoindre Aldero et Benoit. Ayuza avait de long cheveux roux ébouriffé, faisant pensé qu’elle c’était coiffée à la dynamite… des yeux bleu brillant et un visage parfaitement serein qui respirait la joie de vivre. Vêtu d’une chemise noire, elle porte aussi des mitaines de la même couleur ainsi qu’un pantalon noir et une petite jupe noire en dentelle par-dessus. Elle porte de simples baskets noire.
L’humain qui combattait Ayuza se redressa et observa la groupe qui venait de se formé. Les yeux de l’humain était entièrement blanc, son visage était marqué par les trait d’une folie sombre et implacable.

- L’organisation…
- Tu est prêt à prendre ta raclée ? Demanda Benoit tout en se mettant en position.

L’humain sourit…un sourire qui n’inspirait gère confiance. Soudain, une main squelettique noire surgit de la bouche du pauvre homme, une autre ne tarda pas à faire de même. Lentement les deux mains saisir chacune une extrémité de la bouche avant de commencé à l’écarté. Le bruit de la chair qui se déchiré et des os qui se brisaient raisonna dans les oreilles des trois spectateurs qui observaient impuissants, cet homme dont la tête s’ouvrait lentement en deux. Une créature commença à sortir du corps de l’homme dont le buste commença à son tour à s’ouvrir, mais la créature avait assez de place pour quitter son hôte, laissant derrière elle un corps décharné, à demi ouvert.

Le monstre qui venait de quitter le corps ressemblait purement et simplement à un squelette au visage parfaitement lisse, sans aucune mâchoire, mais le sang qui coulait à flot du cadavre entra en mouvement et commença à se regroupé sur le buste et la tête du corps squelettique. La tête du monstre, désormais faite de sang était dépourvut d’œil mais possédait une dentition des plus inquiétante.
Alors que le sang continuait de s’accumulé sur les autres parties du squelette, ce dernier se mit à marché tranquillement vers ses adversaires.

- Bien. On joue ?

Fin de la partie 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yukii

avatar

Nombre de messages : 1564
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Le Marcheur   Dim 13 Juin - 23:04

Pas mal comme premier chapitre ! ^^
T'avais raison quand on plonge vraiment dans la lecture on voit pas que c'est long ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Marcheur   Dim 13 Juin - 23:05

Trop!!!!cool , j'ai trop hâte de lire la suite♥
mmh benoit est un vrai héros , donc y'a que ♥Benoit-Ayuza♥ dans la première partie du premier chapitre (??)
C'est qui Aldero (??)
Revenir en haut Aller en bas
Wolfy

avatar

Nombre de messages : 1956
Age : 25
Localisation : Excellente question !
Date d'inscription : 28/05/2006

MessageSujet: Re: Le Marcheur   Dim 13 Juin - 23:08

Aldero c'est tout simplement moi =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benrub

avatar

Nombre de messages : 1415
Age : 20
Localisation : Sur Scipio
Date d'inscription : 14/05/2009

MessageSujet: re   Dim 13 Juin - 23:22

Ma Chrystall tu dois être fatigué pour dormir lol,je suis content que tu parle de moi,ayuza qui se bat,super la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulristo

avatar

Nombre de messages : 1124
Age : 25
Localisation : en Evolution
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: Le Marcheur   Dim 13 Juin - 23:43

Pas mal, super début, je suis curieux de voir la suite... en tout cas, c'est un grand art.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfy

avatar

Nombre de messages : 1956
Age : 25
Localisation : Excellente question !
Date d'inscription : 28/05/2006

MessageSujet: Re: Le Marcheur   Lun 14 Juin - 20:19

Voilà la suite

Partie 2 :

La créature continuait de marchée, tel un mort vivant attiré par la chaire fraiche des humains. Le sang continuait d’afflué sur le corps squelettique noir qui commençait à être totalement recouvert, ayant ainsi un corps fait entièrement à partir de liquide vital appartenant au malheureux qui avait croisé le chemin de ce monstre infâme.
Ayuza observa ses deux collègues et elle ne tarda pas à remarqué les bracelets qu’ils portaient.

- Et moi alors, tu m’as quand même pas oublié ?

Aldero se contenta de froncé les sourcils avant de sortir le troisième petit bijou de technologie de sa poche et de l’envoyé à Ayuza qui le mit autour de son poignet gauche immédiatement.

- Let’s go !

Ayuza se rua en direction de la créature couverte d’hémoglobine. La jeune femme activa alors son bracelet et une lame d’énergie bleu d’environ trente centimètres surgit du bracelet. La créature tenta d’assené un coup de poing à Ayuza mais cette dernière se laissa tombée en arrière et se mit à glissé sur le dos, passant ainsi entre les jambes du monstre et elle en profita pour lui entaillé la jambe droite. Lorsqu’Ayuza se releva, elle fit volte face pour voir si son action avait portée ses fruits, mais elle vit que le squelette n’était pas touché, elle avait juste entaillé la couche de sang protectrice qui ne tarda pas à se reformée.

- Vous n’avez rien de mieux ?

Un sourire inhumain s’afficha sur le visage ensanglanté du monstre squelettique. Il se pencha en avant, le sang qui le recouvrait semblait soudain s’affolé. Sans que rien ne puisse le prévoir, de multiples tentacules ensanglantées surgir de la coque d’hémoglobine ayant pour cible toute les personnes présente sur le toit. À l’aide de nombreux mouvements tous plus acrobatique les uns que les autres, Ayuza parvenait à esquiver les mandibules rouges qui finissaient plantées dans le sol avant d’être tranchées par la lame bleu de la femme. Benoit lui optait pour une autre méthode, il déviait les tentacules à l’aide de sa lame avant de les tranchées aussitôt après pour évité tout risque d’attaque en traitre. Simple mais efficace. Quand à Aldero, il courait en direction du monstre de sang, évitant et tranchant les mandibules qui passaient à porté de lame. Une fois assez près, il esquiva habillement un coup de poing du monstre avant d’enfoncé sa lame dans le ventre de ce dernier. Aldero afficha un petit sourire et augmenta la taille de la lame d’énergie qui surgit alors dans le dos de la créature qui était paralysée par le coup.

- Crève, pourriture.

Après ces quelques mots, Aldero remonta brusquement sa lame, fendant ainsi le corps du monstre en deux. L’homme au tatouage fit un petit geste sec avec sa lame pour enlevé le sang qui la recouvrait, avant de tourné le dos au cadavre qui était encore debout, à moitié ouvert et de partir vers ses collègues.

- Pathétique…

Aldero se stoppa avant de se retourné le plus rapidement possible, mais trop tard. La créature, ou du moins la partie gauche, saisit par la gorge l’homme qui venait de la découpé.

- Tu pensait vraiment m’avoir comme ça ? Je reconnais bien là, la légendaire bêtise humaine.

Le demi-monstre projeta alors Aldero dans le vide. L’homme appuya sur son bracelet avant de visé le rebord du toit. La lame se changea alors en une sorte de grappin qui fut projeter vers le rebord. Une fois agrippé Aldero mit un terme à sa chute mais il heurta les vitres du bâtiment.
Pendant ce temps, la créature désormais scindée en deux commença à se reformer. De nombreux petits filaments surgirent du crâne divisé de monstre, chacune des deux parties furent alors attirées et regroupées pour reformer le corps originel. Aldero enclencha le mode anti-gravité de son bracelet et désactiva le grappin. Ainsi, il commença à courir le long de l’immeuble pour atteindre rapidement le toit. Une fois à destination, il rejoignit Benoit et Ayuza qui avaient reprit la lutte contre la créature qui semblait être déchaînée.
Ayuza asséna un coup de pied le plus violent possible dans la tête du monstre, faisant ainsi raisonné un craquement sinistre dans l’air. Le monstre soupira avant de remettre sa tête bien droite comme si rien ne c’était passé.

- Vous êtes pathétiques…

En revanche, à peine avait-il finit sa phrase qu’un bâton se logea dans son crâne. Il s’écroula, les autres reconnurent rapidement se bâton recouvert de motifs représentant des fleurs et des papillons. Sur le toit d’un bâtiment voisin plus en hauteur se trouvait une jeune femme, sans doute la plus jeune du groupe. De somptueux cheveux brun lisse coupés courts, elle portait un bandeau rouge et noir à carreaux qui empêchant sa vue d’être troublé par quelques mèches récalcitrantes. Des yeux d’un bleu scintillant, il suffisait de croisé son regard pour sentir tout la confiance que possédait cette jeune femme en ses capacités. Elle était simplement vêtu d’un T-shirt à bretelles noir ainsi que d’un jean bleu-gris, elle portait également une paire de baskets noires et blanches.
À son poignet se trouvait le même bracelet que celui porter par les autres. Elle l’activa avant de bondir dans le vide et d’atterrir tranquillement à côté d’Ayuza.

- Bonjour tout le monde !
- Salut Laetitia !

La nouvelle arrivante avança tranquillement vers le monstre et extirpa son bâton de son crâne avant de lui tranché la tête d’un coup sec.

- Il venait de L’Est, ça sautais aux yeux. Des fois je me demande qui est la nouvelle recrue. Elle ponctua sa phrase par un petit rire.

Le corps de la créature ne tarda pas à se décomposé tout comme le sang qui le protégeait avant que Laetitia ne mette fin à ses jours. Aldero coupa alors le silence qui commençait à s’installer.

- Aller on y va. Le Qg nous attend.



- Au secours ! Aidé m…

Le corps en charpie du soldat tomba lamentablement sur le sol métallique du porte avion. Un majestueux navire qui s’était immobilisé au beau milieu de l’océan Pacifique. Une étrange créature marchait sur le pont, au beau milieu d’un champ de cadavres tous dans un état des plus déplorable. Malgré la silhouette en apparence humaine, cette chose qui se déplaçait ne l’était pas. Son corps qui semblait très développé était parfaitement lisse et gris tout comme son visage, il devait mesuré environ deux mètres. Il était pourvut de griffes qui semblaient mortelles ainsi qu’une longue queue épineuse grise.
Il approcha du bord du navire, un soldat était encore vivant. Il tentait de rampé vers le bord pour atteindre l’eau et ainsi échappé à cette monstruosité. Il savais que la mort l’attendait, peut importe son choix, mais il préférait mourir par la main de l’océan que par celle de ce monstre. Mais trop tard, la créature était à ses côtés. Doucement, elle posa son pied droit sur le crâne de l’homme…avant de l’écrasé brutalement. Le monstre tourna son crâne lisse vers les eaux du pacifique, sa voix raisonna dans l’air.

- J’attend vos ordres, Maître.

Fin du chapitre 1.


Dernière édition par aelita-xana le Lun 14 Juin - 20:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulristo

avatar

Nombre de messages : 1124
Age : 25
Localisation : en Evolution
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: Le Marcheur   Lun 14 Juin - 20:30

Une magnifique seconde partie que j'ai lu avec délice.

En espérant avoir bientôt la suite, j'attend la suite en continuant ma fic.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfy

avatar

Nombre de messages : 1956
Age : 25
Localisation : Excellente question !
Date d'inscription : 28/05/2006

MessageSujet: Re: Le Marcheur   Lun 14 Juin - 20:42

Normalement vous devriez avoir la suite demain. Vers 2h du matin si je suis en forme, sinon ben vers la même heure que aujourd'hui x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulristo

avatar

Nombre de messages : 1124
Age : 25
Localisation : en Evolution
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: Le Marcheur   Lun 14 Juin - 20:43

Entendu, je serais là alors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Marcheur   Lun 14 Juin - 20:46

OMG!!waw♥!! je suis fan de ta fic ♥ XD!
J'ai hâte de lire la suite ^^
Revenir en haut Aller en bas
L'Ange Virtuelle

avatar

Nombre de messages : 429
Age : 23
Localisation : Dans un monde virtuel...
Date d'inscription : 03/02/2010

MessageSujet: Re: Le Marcheur   Lun 14 Juin - 20:54

J'adoore ! ♥
Ton chap.1 est superbe, rien à redire ! Ma description que tu as un peu modifier, est parfaite, merci !
J'attend la suite avec impatience. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yukii

avatar

Nombre de messages : 1564
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Le Marcheur   Lun 14 Juin - 21:09

Super Chapitre 1, malgré quelques fautes. xP
Sinon, elle est bien ! *o*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benrub

avatar

Nombre de messages : 1415
Age : 20
Localisation : Sur Scipio
Date d'inscription : 14/05/2009

MessageSujet: re   Lun 14 Juin - 23:33

Super! La suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfy

avatar

Nombre de messages : 1956
Age : 25
Localisation : Excellente question !
Date d'inscription : 28/05/2006

MessageSujet: Re: Le Marcheur   Mar 15 Juin - 0:01

Merci tout le monde =)
Voilà la dernière suite pour aujourd'hui ^^


Chapitre 2 : L’armée implacable, partie 1


Le monstre restait parfaitement immobile au milieu des corps, la mort personnifiée au cœur des victimes de son inéluctable pouvoir. Il posa un genoux à terre et baissa doucement la tête alors que l’environnement était soudainement enveloppé dans un voile de fraicheur morbide.

- Tu as parfaitement remplis ton rôle, Ezryl.

Lentement, l’océan semblait sombré dans l’obscurité total, comme dévoré par l’âme la plus noire des enfers.

- Que dois-je accomplir désormais, Maître ?
- Ta cible se trouve au fin fond de cet océan, je vais t’ouvrir la voix. Je compte sur toi.
- Je ne vous décevrais jamais, Maître.

Les ténèbres qui avaient enveloppés l’océan se dissipèrent, laissant place au soleil de midi qui pouvait de nouveau réchauffé les eaux du Pacifique par ses chaleureux rayons d’or. Ezryl dirigea sa tête lisse vers les eaux calmes et sereines, puis il plongea avec pour objectif les tréfonds de l’océan Pacifique.

- Monsieur, je détecte un étrange écho radar…

L’USS Seawolf, l’un des plus prestigieux sous-marin de l’armée Américaine. Il était positionner au point le plus bas du Pacifique, en tout cas au point le plus bas qui pouvait être atteint par un sous-marin. Conçu pour l’attaque et l’élimination rapide de navires non-autorisé dans le secteur, ce prestigieux sous-marin à pour seul mission d’éliminé sans sommation tout autres sous-marin qui viendrais dans ce secteur. Cependant aujourd’hui, ce n’était pas un sous-marin qui approchait.

- Qu’est-ce que vous entendez par étrange ?
- Je n’arrive pas à identifié sa provenance, c’est beaucoup trop gros pour être un autre sous-marin, mais également trop gros pour être un animal…

Tout les écrans furent alors recouvert de parasites, empêchant ainsi toute lisibilité des nouvelles données capté par le sous-marin. Les moteurs furent coupés tout comme les lumières plongeant ainsi le prestigieux navire dans un silence de mort et l’équipage dans un sentiment de claustrophobie insoutenable. Un bruit horrible, un déflagration sonique insupportable, un hurlement indéfinissable. De nombreux hommes tombèrent sous la puissance de cette nuisance sonore, certains étaient mort, un épais filet de sang coulant de leurs oreilles ainsi que leurs yeux. D’autres sombraient dans la démence pure et simple, se mutilant avec tout ce qui leurs tombaient sous la main, d’autres encore se frappaient le visage jusqu’à ce que mort s’en suive.
Certains en venaient même à se fracassé la tête contre les murs de plus en plus fort, jusqu’à ce que ceux-ci soient maculé par le sang de leurs crânes déformés par les coups.
Alors que les membres du sous-marins continuait de sombré dans une folie dégénérative, le submersible commença soudain à se distorde, comme si quelque chose de gigantesque venait de le saisir. Il ne fallut pas plus de quelques secondes, pour que L’USS Seawolf fut réduit en un tas de ferraille qui sombra dans les profondeur obscur de l’océan.
Ezryl avait observé de loin le sordide spectacle, son Maître possédait des pouvoirs inimaginables. La créature reprit alors sa descente vers le fond de l’océan. Après de nombreuses minutes il trouva enfin ce que le Maître lui avait demander : une cage en verre qui semblait renfermée une étrange créature métallique recouverte par les algues et d’autres minéraux de l’océan. Ezryl prit la cage entre ses griffes et commença son ascension vers la surface.

De retour sur le porte-avion, Ezryl déposa la cage de verre et la brisa, aussi facilement qu’un enfant arracherais une feuille. Il retira tout ce qui recouvrait l’être. Ce dernier semblait être un androïde, avec une carrure assez imposante, mais malgré ça, il restait plus petit que Ezryl, ce robot devait mesuré dans les un mètre quatre-vingt. Les matériaux qui le composait étaient entièrement rouge, tel des rubis. Huit pics étaient présent sur le crâne de l’androïde, sur le front ainsi que sur les côtés. Il possédait des yeux d’un noir parfait, égal à son âme. Il était pourvut de quatre bras, dont deux étaient repliés et croisés contre le torse, il arborait également une queue d’environ vingt centimètres.
L’androïde commença à tremblé, signe qu’il se réactivait enfin, après un nombre incalculable d’années passé en veille. Le robot analysa l’environnement avant de posé son regard sur l’étrange créature en face de lui. Une haine d’une grande incroyable envahi alors l’androïde qui se jeta sur Ezryl, mais avant même que le poing métallique ne touche Ezryl, ce dernier se volatilisa purement et simplement. L’androïde observa de nouveau les alentours et il ne tarda pas à localisé Ezryl qui était en faite juste derrière lui. L’androïde de rubis tenta de nouveau d’atteindre Ezryl avec un puissant coup de poing mais il frappa de nouveau dans le vide. L’androïde restait figé dans la même position, Ezryl était débout sur un pied dans un équilibre parfait sur le poing de l’androïde.
Ezryl pencha doucement sa tête vers celle de l’androïde. Le visage lisse du monstre commença à se fissuré sur toute la largeur avant de s’ouvrir dans un craquement sinistre, exposant ainsi à la vu de l’androïde une mâchoires à la dentitions mortelle.

- Reste calme mon ami, je ne te veux aucun mal. La voix d’Ezryl sonnait comme un millier de murmures, provenant de l’au-delà.
- Ils m’ont dit la même chose avant de m’enfermer…
- Lui, il ne t’enfermeras jamais.

L’océan fut de nouveau enveloppé dans un voile de ténèbres et l’androïde ainsi que Ezryl s’évaporèrent.

- Oui, jamais je ne t’enfermerais…

Fin de la partie 1


Dernière édition par aelita-xana le Mar 15 Juin - 0:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benrub

avatar

Nombre de messages : 1415
Age : 20
Localisation : Sur Scipio
Date d'inscription : 14/05/2009

MessageSujet: re   Mar 15 Juin - 0:12

Pas mal,j'attendrai la suite demain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Marcheur   Mar 15 Juin - 0:32

mmh..Elle est bien la 1ére partie avec un new monstre (un robot ???) ...
Vivement la suite ♥!
Et sinon j'suis dans quel partie moi ??! héhé
Revenir en haut Aller en bas
Wolfy

avatar

Nombre de messages : 1956
Age : 25
Localisation : Excellente question !
Date d'inscription : 28/05/2006

MessageSujet: Re: Le Marcheur   Mar 15 Juin - 0:34

T'en fait pas Lilian, ton tour viendras aussi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ange Virtuelle

avatar

Nombre de messages : 429
Age : 23
Localisation : Dans un monde virtuel...
Date d'inscription : 03/02/2010

MessageSujet: Re: Le Marcheur   Mar 15 Juin - 15:03

Très belle suite ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulristo

avatar

Nombre de messages : 1124
Age : 25
Localisation : en Evolution
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: Le Marcheur   Mar 15 Juin - 19:40

Magnifique suite, et voilà qu'un nouvel androide apparaît.

Eh mais c'est moi, trop fort... surperbement bien représenté, bonne comparaison pour les matériaux aeita-xana, même caactèr que j'avais décrit... tout simplement PAR-FAIT !

Vivement la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Marcheur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Marcheur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Almanach du Vieux marcheur / Journal le Vieux Marcheur
» Le Marcheur de Rêves
» Marcheur De Combat
» La solitude du marcheur
» Marcheur De Combat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Code Lyoko :: Hors Code Lyoko :: FanFic Hors Code Lyoko-
Sauter vers: