Venez parler de Code Lyoko sur ce Forum dédié à la série!
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  FAQFAQ  

Partagez | 
 

 Divinitas

Aller en bas 
AuteurMessage
Wolfy

avatar

Nombre de messages : 1956
Age : 26
Localisation : Excellente question !
Date d'inscription : 28/05/2006

MessageSujet: Divinitas   Sam 27 Nov - 19:20

Introduction : Le retour de l’éternel.

Personne, non personne, n’aurait réussit à prévoir cet événement. L’église avait mainte fois prévenu le monde, à travers les paroles de ses fidèles, de l’arrivé du Créateur. L’arrivé de ce dieu, qui apporterait la paix sur Terre. Mais cette au combien utopique pensée, cachait la plus monstrueuse des horreurs. Oui, le dieu était bel et bien revenu, oui il comptait apporté la paix. Cependant, pour que son objectif puisse s’accomplir, il devait mettre fin à l’existence de toute les formes de vie de ce monde. Lui, le créateur allait détruire ses créations, jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’une terre amputée de toute vie, aussi bien animale que végétale.
L’église avait tord sur un point, elle qui voyait le Dieu à l’image de l’Homme, il en était tout autre. Son apparence n’était en rien comparable à une quelconque forme de vie, elle ne possédait pas non plus, une silhouette aux allures divine. Personne ne saurait décrire, cette forme archaïque, ses paroles impures et son armée habité par la rage de tuer.
L’armée du dieu ne tardait pas à détruire la civilisation. L’une après l’autre, les villes tombaient sous les coups de ces créatures à l’aura divine et à l’allure démoniaque. Il ne fallut pas plus de trois jours, pour que le monde périsse.

Après quoi, le dieu commença à modeler le nouveau monde, lui donnant une apparence à la fois envoutante et chaotique. Le ciel et la terre ne faisait plus qu’un. Le haut et le bas n’existait plus, seuls des vastes et somptueuses îles flottant dans le vide étaient visible, entourées par une mer de brume et reliées entre elles par des chemins translucide légèrement dorés qui donnaient l’impression à ceux qui les empruntaient de marcher sur les nuages. Sur ces archipels volantes, le dieu fit apparaitre sa cité et c’est ainsi qu’en l’espace de deux jours, le monde fut recréé selon les désirs du dieu. Le nouveau monde prospérait sans encombre, sous le regard bienveillant du Créateur, mais un événement surprenant ne tarda pas à voir le jour.

De nouvelles archipels se formèrent, aux allures plus sombre et habité par des créatures semblable à l’armée du dieu. L’église le disait, le dieu et ses anges possédaient leur opposés : le diable et ses démons. C’est ainsi que les forces de l’ombre débarquèrent sur le nouveau monde. Dans l’optique d’un tel scénario, l’Homme aurait imaginé la plus titanesque des batailles entre l’ombre et la lumière, mais il n’en était rien. Le dieu et le non-dieu, ne possédaient aucune animosité l’un envers l’autre, bien au contraire. Pour qu’un monde parfait existe, il lui faut un parfait équilibre, voilà pourquoi le non-dieu était venu sur la nouvelle terre avec sa cité et ses sujets : le monde parfait était désormais finalisé.

Les siècles et les millénaires passaient, l’un après l’autre, alors que la nouvelle terre prospérait de jour en jour. Mais ce que les entités créatrices ignoraient, même à travers leur incommensurable connaissance… c’est qu’ils n’étaient pas les seuls dieu de l’univers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nightmare

avatar

Nombre de messages : 733
Age : 20
Localisation : Attends moi j'arrive !! ;D
Date d'inscription : 27/10/2010

MessageSujet: Re: Divinitas   Sam 27 Nov - 20:40

*o*
J'adore la façon dont tu raconte l'histoire !!
Il n'y a pas énormemment de fautes, les phrases sont bien construites et les mots bien choisis ! ;P
Vivement le chapitre I ! Very Happy

Bonne continuation ! ;P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dreamxisxbad.skyrock.com
Wolfy

avatar

Nombre de messages : 1956
Age : 26
Localisation : Excellente question !
Date d'inscription : 28/05/2006

MessageSujet: Re: Divinitas   Sam 27 Nov - 20:46

Merci bien Lilie ! Depuis le temps que je rêve d'avoir des commentaires détaillés de ce genre *o*

Je tenterais de faire au plus vite pour faire venir le premier chapitre mais cela risque de prendre du temps, car je dois mette en place la hiérarchie des races, etc ( et oui, je fais pas les choses à moitié xD ).

Et encore merci. :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nightmare

avatar

Nombre de messages : 733
Age : 20
Localisation : Attends moi j'arrive !! ;D
Date d'inscription : 27/10/2010

MessageSujet: Re: Divinitas   Sam 27 Nov - 20:51

xD Ouais j'te comprends !
Et puis j'écris aussi, et je dois avouer que ce n'est pas toujours facile ! ^^'

Tant mieux si tu ne fais pas les choses qu'à moitié ! Wink Ca montre que le premier chapitre sera super ! ;P

Re-Vivement le chapitre I (xD) ! ;P

Et de rien ! =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dreamxisxbad.skyrock.com
Ulristo

avatar

Nombre de messages : 1124
Age : 26
Localisation : en Evolution
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: Divinitas   Dim 5 Déc - 0:41

À chaque fois que tu créé une histoire Wolfy, je suis impatient de voir le résultat. Mais j'ai remarqué une chose, c'est qu'il est toujours l'histoire d'un dieu, ou quelque chose s'y rapprochant de près ou de loin.

" Le marcheur " par exemple semble représenté Satan, et là, dans " Divinitas " il y a dieu qui vient détruire les vies sur terre et que d'autres dieux viennent se mêler de cette histoire...

Ce n'est pas que je n'apprécie pas, c'est un détail que j'ai remarqué et dont je te fais part.

À plus,
Ulristo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayuza Vengeance
Lyoko Gardien
Lyoko Gardien
avatar

Nombre de messages : 4936
Age : 21
Localisation : France
Date d'inscription : 20/11/2007

MessageSujet: Re: Divinitas   Dim 5 Déc - 0:54

Géniale ta fic !
T'écris bien et t'as vraiment de bonnes idées.
Vivement le chapitre 1 !!

_________________
Could you be the companion of Death ? Could you walk with me through the world, through the dark ? I’ll teach you all I know. I’ll be your father, your brother, your child.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfy

avatar

Nombre de messages : 1956
Age : 26
Localisation : Excellente question !
Date d'inscription : 28/05/2006

MessageSujet: Re: Divinitas   Dim 5 Déc - 1:35

Merci à tous ^^

Ulristo => Tu as bien raison. J'aime que mes antagonistes et/ou certains de mes personnages ayant des rôles importants, possèdent des capacités assez impressionnante pour ne pas dire pratiquement divine en prenant l'exemple du Marcheur. J'essaye comme ça de créer une sorte de tension lors d'une rencontre entre le héros et l'ennemi de part le fossé qui les sépare sur le point de vue de la puissance et ça permet également d'aider pour certaine pirouette scénaristique x). Après je ne sais pas si l'effet voulu a vraiment lieu, mais je fais de mon mieux. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfy

avatar

Nombre de messages : 1956
Age : 26
Localisation : Excellente question !
Date d'inscription : 28/05/2006

MessageSujet: Re: Divinitas   Dim 5 Déc - 19:26

Désolé du double. Je vais donc poster la première partie du chapitre. Je ne comptais pas faire ça à la base, mais comme ça traine et que je ne tiens pas à vous faire attendre des semaines. Cette partie sert surtout à planter le décors donc ça risque d'être barbant x)

Chapitre 1 : Les fidèles de Nyl’Er

Sapitia Deha Akuanilira, tel était le nom complet dans la langue angélique de l’une des plus grandes îles de l’archipel des Anges. Cette île ne possède pas de sol à proprement parlé, les bâtisses d’or et d’argent reposent sur une masse aquatique ayant la forme d’une île. Seuls les êtres et les créations angéliques peuvent reposer sur ces eaux sans risque. Les infidèles sont condamnés à être engloutit dans les terres aquatiques de l’île, avant de mourir noyés. L’archipel des Anges est formée de cinq îles principales, chacune en l’honneur des Anges les plus puissants ayant attend le rang le plus élevé dans la hiérarchie Angélique.
Sapitia à été fondé en l’honneur de Sartall, l’ange des océans. On raconte que si jamais l’île venait à être menacée, il surgirait des eaux de son domaine, avant de juger les intrus. La seconde des îles est Delera, bâtie en l’honneur de Feniil, l’ange des terres. La cité angélique placée sur cette île est entouré d’une végétation luxuriante, chacune de ses plantes est habitées par l’esprit de Feniil. Le moindre intrus est condamné à être jugé par la nature elle-même. Cette île est la moindre grande des cinq, même si elle possède une taille plus qu’imposante. La troisième des îles, Nol Ferann la plus petite d’entre toutes, bâtie en l’honneur de Fonilae, l’ange au cœur ardent. Les terres de Nol Ferann sont noires et incandescente, sans pour autant brûler les Anges qui y vivent. Au même titre que les autres îles, la terre juge par elle-même les intrus. L’avant dernière île de l’archipel angélique est Anekaï, l’île rendant hommage à Nolamm, le maître des cieux. Contrairement aux autres îles de l’archipel qui possède un lien visuel avec leur anges, Anekaï ne porte aucun signe particulier, c’est la seule et unique île à avoir une apparence normale.
Et enfin, la dernière île de l’archipel : Absum, l’île principale où réside le peuple angélique ayant le grade le plus élevé. La tour d’or et d’argent située au centre de l’île semble s’étendre jusqu’à l’infini, sa pointe brillant comme un millier de soleil. À son sommet réside le Dieu, qui surveille le peuple de son monde d’un regard bienveillant. Tel était le paradis de la nouvelle terre, un endroit paisible… pour le moment.

Une petite fille se tenait au bord d’un des majestueux lacs de Delera, elle ressemblait à une humaine, comme tous les anges lors de leur naissance. Seul ses petites ailes démontraient qu’elle n’appartenait pas à cette race. Vêtu d’une petite robe blanche, elle observait son reflet dans les eaux scintillantes. De temps à autre, elle passait sa main à la surface de l’eau, faisant onduler son image.

Il vous ment

Elle cessa tout mouvement, tout en dirigeant un regard surpris vers l’eau. Elle en était certaine, la voix venait de cette étendu cristalline. Par prudence elle retira sa main de l’eau, avant de recommencer à observer plus attentivement.

Il vous ment depuis toujours.


Son reflet… c’était lui qui parlait. Il ne cessait de répéter cette phrase, sans la moindre seconde de relâchement. La fillette commençait à craindre cet étrange phénomène, ainsi elle se leva et prit de la distance avec son image.

Je détiens les réponses…

Elle cessait de se déplacer. Tout comme les êtres humains, les jeunes anges sont malheureusement des créatures bien trop curieuse. C’est ainsi que, même si la peur résidait encore quelque part en elle, que la petite fille retourna au bord du lac. Son reflet l’attendait, un sourire rassurant aux lèvres. Son regard était habité par une lueur… étrange et pourtant tellement apaisante. La petite fille avança sa main vers son reflet qui imitait se geste… jusqu’à ce qu’une main noire surgisse des eaux, saisissant le poignet de la fillette. L’envie de hurler la tenaillait, mais elle en était incapable. Pour une raison inconnu, aucun son ne parvenait à sortir de sa bouche. Son bras prenait lentement la couleur de la main, et dans un mouvement sec, l’enfant fut attiré sous les eaux.

Entend, ma vérité.

Fin de la partie 1

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nightmare

avatar

Nombre de messages : 733
Age : 20
Localisation : Attends moi j'arrive !! ;D
Date d'inscription : 27/10/2010

MessageSujet: Re: Divinitas   Dim 5 Déc - 19:36

Hou lala !! Mais c'est pas possible t'as un don toi O.o ? Et tu nous le cache c'est ça !! è_é

Franchement, c'est vraiment super !! Woow....
J'aurais aimé trouver un livre comme ça dans les rayons du Auchan >_< !! xD *sors*

J'adore tellement la façon dont tu écris, donc tu décris et dont tu racontes l'histoire !!
le suspence et tout le reste !
C'est la première fois que j'aime autant une fic', et je compte bien la suivre jusqu'au bout !!

Bravoo ! ;P
Et bonne continuation pour ta fic' ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dreamxisxbad.skyrock.com
Ulristo

avatar

Nombre de messages : 1124
Age : 26
Localisation : en Evolution
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: Divinitas   Dim 5 Déc - 23:40

Et comme dirait mon père " ET un, un nouveau best-seller en plus ! UN ! " XD

Trop top ton début de fic Wolfy, j'espère que tu postera la suite comme pour " le marcheur " qui doit être en pause depuis le temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfy

avatar

Nombre de messages : 1956
Age : 26
Localisation : Excellente question !
Date d'inscription : 28/05/2006

MessageSujet: Re: Divinitas   Lun 6 Déc - 20:43

Merci bien les gens ^^. Ne t'en fait pas Ulristo la suite du Marcheur devrait pas tarder, je voulais avant tout au moins finir le chapitre 1 de Divinitas, surtout que la suite du Marcheur est déjà à moitié écrite ^^. Voilà la suite, je vous souhaite une bonne lecture.

Partie 2 :

Il ouvrait les yeux, après une courte nuit de sommeil. Helek, un des nombreux Célestes de l’archipel angélique. Les Célestes sont la race la plus importante du paradis terrestre sur le point de vue de l’effectif, car ils représentent soixante-cinq pourcent du peuple de l’archipel. Accrochée au plafond et maintenus par une griffe d’argent, une orbe d’environ trente centimètres de diamètres projeta une délicate lumière dans l’ensemble de la chambre. L’ange était allongé sur un lit noir avec des signes couleur or sur ses draps qui lui arrivaient au-dessus des hanches. L’apparence de l’être angélique ne ressemblait pas véritablement à un être humain. La particularité de la race des Célestes est que leur apparence est extrêmement variée, il est rare, mais possible de rencontrer deux Célestes d’apparence identique. Seul les enfants Célestes possèdent un physique identique : une apparence humaine avec des ailes blanches. Helek arborait une peau blanchâtre et un corps plutôt bien bâtit. Un tatouage situé sur son pectoral droit symbolisait une étoile noire qui abritait un croissant de lune argenté. Une queue finissant en pointe rouge dépassait sur côté droit du lit. Ses mains étaient pourvues de petites griffes noires et malgré une silhouette humaine, il possédait la tête d’un loup au pelage blanc et ses yeux était d’un bleu extrêmement clair.

L’ange retira la fine couverture qui recouvrait le bas de son corps, avant de s’asseoir sur le bord du lit et de s’étirer. Un bruit discret et d’une grande douceur se fit entendre dans la chambre. Helek observa alors sa table de nuit du coin de l’œil, sur celle-ci était déposée une boucle d’oreille en or représentant une petite chaîne attachée à un soleil. Tout en soupirant, l’ange accrocha le bijou à son oreille droite avant d’effectuer une légère pression sur le soleil. Le bruit se dissipa et une voix ne tarda pas à émerger dans l’esprit de l’ange.

-"Bonjour Helek.
- Patron, j’ai pris ma journée…
- Je le sais parfaitement, mais nous avons un léger soucis.
- Bon, qu’est-ce qui ce passe ?
- Une disparition. Une petite fille d’environ huit ans.
- Tsss, les parents devraient apprendre à surveiller leurs mioches…
- Je ne te demande pas de faire des remarques, mais de la retrouver. Je t’envois toutes les informations que nous possédons dans ton transmetteur.
- Ok."

Helek effectua alors une nouvelle pression sur le soleil, mettant un terme à la conversation avec son supérieur. Helek, l’un des gardiens du paradis. Il soupira une nouvelle fois, avant de se lever et de se diriger vers la salle de bain. La pièce n’était pas bien grande contenant seulement une douche, un lavabo et un miroir. Le design de ses objets rappelais grandement ceux utilisés par les Humains. La différence était que les parois de la douche était une sorte de matière comparable au cristal et qu’une sphère blanche lévitant au point culminant de la cabine délivrait l’eau. Adossé contre l’une des parois de la douche, les yeux fermés, Helek savourait cet instant de tranquillité, du contact avec cette eau froide et apaisante. Il ouvrit ses yeux, observant son avant bras droit sur lequel était visible une cicatrice d’environ quinze centimètres. Il resta plusieurs minutes à la regarder, avant de mettre fin à sa douche et de sortir. Il s’essuya rapidement avant d’enrouler sa serviette noire autour de sa taille et de retourner dans sa chambre. Quelques minutes plus tard, Helek était pratiquement prêt. Vêtu d’un pantalon en toile noire aux jambes un peu trop larges et d’une chemise blanche à manche courte ouverte se prolongeant tel un grand manteau jusqu’aux genoux. Il retourna face à sa table de nuit et s’empara de quatre anneaux en argent qu’il accrocha à chacun de ses index et de annulaire. Après quoi, il se dirigea vers sa fenêtre qu’il ouvrit en grand avant de monter sur le rebord. Depuis le trente-cinquième étage du bâtiment, il avait une vue imprenable sur une grande partie de Delera. Il inspira profondément, avant de ce laisser tomber dans le vide. Il patienta quelques secondes, avant de claquer des doigts faisant ainsi surgir deux majestueuses ailes blanches.

Après plusieurs minutes de vol, pendant lesquels il en avait profité pour lire les informations de la disparition, il se posa au dernier endroit où la fillette se serait trouvée. Ainsi, Helek fit disparaitre ses ailes et il commença à inspecter les environs avec minutie à la recherche du moindre indice. Pour le moment absolument rien indiquait ce qui était advenue de cette petite fille, mais pour Helek c’était le dernier de ses soucis. Si il faisait ça, c’était uniquement parce que son patron l’y avait obligé. L’ange n’était pas du genre à réagir à ce genre d’événement. Un bruit… très discret mais pourtant si perceptible. Helek se retourna et eu juste le temps de se baisser pour éviter une masse noire qui c’était jetée sur lui. Helek observa ce qui avait tenté de l’attaquer… jamais il n’avait vu une telle créature. Elle se tenait à quatre patte, en appuie sur ses poignets alors que ses doigts finissant en griffes étaient dans un état tels qu’on aurait pu croire qu’ils étaient broyés. Sa peau noire et rocailleuse brillait à la lumière de l’astre d’or et le monstre semblait avoir une musculature plus que développée. Le crâne de la bête était dépourvu de tout orifices oculaires, seule une gueule ouverte de laquelle coulait un filet de bave et qui exposait une dentition terriblement aiguisée était visible. La créature possédait une longue queue dont la pointe était un véritable buisson d’épine.
Malgré cette rencontre plus qu’inattendu, Helek restait parfaitement calme. Il n’avait aucune raison de paniquer face à quelque chose de ce genre. L’anneau de son annulaire droit se mit à briller, alors que la bête chargeait de nouveau.

- "Epurr Alak Ran."

L’anneau disparut, et à sa place une épée d’argent dont la garde représentait la croix apparut dans la main de l’ange, qui donna un coup avec le revers de la lame dans le buste de la créature qui venait à nouveau de bondir. Le monstre se réceptionna malgré tout et repartit à la charge. Helek stoppait, déviait et parait chacune des frappes de la créatures avec le revers de sa lame, effectuant des mouvements fluides et harmonieux.
Alors que la créature prenait appuie sur chacun de ses membres pour effectuer à nouveau bond sur sa proie, Helek se baissa tout en frappant les membres de la bête, la marquant de deux profonde entaille.

La créature gémissante parvenait encore à bouger cependant, et après avoir esquivé une nouvelle charge moins rapide, l’ange amputa tout simplement le monstre de ses membres porteurs. Helek observait avec un air impassible, la bête allongée sur le dos hurler à la mort, baignant dans son propre sang et entourée par ses membres découpés. Une faible brume noirâtre s’échappa du monstre qui changeait progressivement d’apparence… jusqu’à devenir la petite fille qui avait disparut. La stupeur s’imposa sur le visage calme de l’ange, qui ne comprenait pas comment une telle chose avait pus ce produire. L’enfant agonisant réussit cependant à parler, avec une voix vive et sombre.

- "J’ai vu la vérité ! Vous serez tous purifiés ! Vos âmes serons délivrées du Dieu menteur ! Gloire à Nyl’Er !"

Après quoi l’enfant éclata de rire, un rire démentiel. Le visage de Helek retrouva son impassibilité, alors qu’il activa son transmetteur.

- "Patron. J’ai retrouvé la gamine."

Fin du chapitre 1.


Dernière édition par Wolfy le Lun 6 Déc - 21:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nightmare

avatar

Nombre de messages : 733
Age : 20
Localisation : Attends moi j'arrive !! ;D
Date d'inscription : 27/10/2010

MessageSujet: Re: Divinitas   Lun 6 Déc - 21:15

Kyaaah ! *o*
J'aime toujours autant ta fic' !
Franchement c'est super, la manière dont tu racontes est vraiment cool !! ;P
Vivement la suite !!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dreamxisxbad.skyrock.com
Wolfy

avatar

Nombre de messages : 1956
Age : 26
Localisation : Excellente question !
Date d'inscription : 28/05/2006

MessageSujet: Re: Divinitas   Sam 29 Jan - 22:39

Voici la suite ( enfin ! ) Bonne lecture les gens. Very Happy

Chapitre 2 : Acte de guerre

Adossé contre un arbre de l’un des grands parcs de Delera, Helek méditait sur les récents événement qui lui avaient fait face. Il était soucieux au sujet des paroles de l’enfant qu’il avait massacré de sang froid. Même si il n’y pouvait pas grand-chose, les parents de la petite fille avaient rejetés la faute sur le gardien. Mais ça, Helek n’en avait rien à faire. Nyl’Er… ce nom raisonnait sans relâche dans l’esprit de l’ange. Le Dieu était-il au courant ? Cela expliquerait sont étrange silence, en effet le Dieu n’avait pas manifesté sa présence depuis de nombreuses semaines. En tout cas, il ne faisait aucun doute que ce Nyl’Er possédait des intentions agressives envers le paradis, et ça, Helek ne pouvait le permettre. Il avait beau être une personne plus qu’indifférente aux malheurs qui frappent le monde, il n’en restait pas moins l’un des gardiens du paradis. Le ciel se mit à gronder, l’ange leva les yeux vers ce dernier : un ciel parfaitement bleu, sans la moindre présence d’un quelconque nuage…étrange. Cependant, malgré les apparences le ciel ne cessait de gronder de plus en plus fort. Helek haussa les sourcils en voyant des éclairs parcourir la toile bleu. Ces éclairs avaient quelques chose d’étrange, outre le fait qu’ils surgissaient d’un ciel sans nuage. Leur façon de se déplacer donnait l’impression qu’ils formaient une sphère parfaite qui allait en grandissant. Le paradis tout entier avait les yeux rivés sur cet événement des plus singulier. En observant plus attentivement, on avait l’impression que ce phénomène ne résidait pas dans le ciel lui-même, comme tout bon phénomène météorologique. Ces flashs lumineux, ces rubans électriques blancs semblaient plutôt provenir de l’infini de l’espace. Helek osait à peine imaginer la puissance contenu dans ces manifestations électriques pour qu’elles soient visible depuis la Terre.
Ce ballet argenté dura encore plusieurs secondes, qui paraissaient être une éternité pour le peuple angélique. Après quoi, un flash en provenance du cœur de la sphère électrique aveugla les Anges. Helek mit du temps à retrouver l’ensemble de ses facultés visuelles, avant de lever à nouveau ses yeux bleus vers le phénomène. Le spectacle qui s’offrait à lui le laissait sans voix. Un nouvel astre venait de naître. Semblable à la Nouvelle-Terre, la différence était dans la présence d’un unique et vaste continent rougeoyant qui semblait en proie au flamme, au milieu d’un océan couleur acier. Le temps était comme suspendu sur le Paradis, tous les anges ayant les yeux tournés vers l’apparition. Le Dieu allait-il réagir ? En tout cas, absolument rien ne permettait de détecter une quelconque réaction de la divinité.
Helek plissa les yeux… des comètes ? Non, c’était bien trop petit pour en être. Toujours est-il que des projectiles enflammés venaient de partir de la surface de cette nouvelle lune. Inutile de les observer plus longtemps, leurs destination était plus qu’évidente : Delera semblait être la cible, tout comme chacune des îles de l’archipel angélique. Sans plus attendre, Helek déploya ses ailes immaculées avant de prendre son envol vers le centre ville, les autres Gardiens ne devraient pas tarder à être sur place également.

La panique avait gagnée les rues de Delera depuis que les Anges c’étaient rendu compte que leurs vies étaient désormais menacées. Le premier corps céleste s’écrasa dans la façade d’un bâtiment, qui commençait à être rongé par des flammes noires. De cet édifice enflammé ne tarda pas à surgir un groupe de trois créatures identiques à celle qui avait attaquée Helek dans le parc. Il ne fallut pas plus de quelques minutes pour que le reste des projectiles enflammés ne s’écrase sur la ville, libérant les abominations sanguinaires qu’ils contenaient en leurs seins. Les premiers Gardiens avaient déjà fait leurs apparition, protégeant du mieux qu’ils le pouvaient les Anges qui étaient exposés au danger. Helek se réceptionna juste à côté d’un groupe de deux Gardiens, tout en faisant apparaître son épée.

- Désolé du retard les gars. Dit-il sur un ton neutre, même si une légère pointe de colère pouvait être perçue dans sa voix.
- Avec toi, on est habitués ! Répondit un Ange à la tête de serpent blanc.

Un sourire furtif se forma sur le visage de Helek, avant que ce dernier ne s’élance sur une créature qui venait rapidement dans leur direction. Malgré une vive résistance, l’abomination noire ne réussit pas à tenir tête face au Gardien. Cependant, un groupe d’environ dix de ces créatures émergea rapidement d’un bâtiment ravagé par l’impact de l’un des corps célestes. Helek rejoignit les deux autres Gardiens en un bond, aidé par l‘impulsion donnée par ses ailes. Les Gardiens se placèrent dos à dos, arme à la main. Le nombre de créatures avait considérablement augmenté, comme si l’ensemble de ces horreurs avaient décidées de prendre le trio armé comme cible principale.

L’obscurité infini, une absence total de ressentit. Une absence… de vie. Soudain, il se sentit flotter, comme si son corps meurtrit était plongé dans un liquide. Ses pensés étaient embrouillées, comme si il venait d’émerger d’un long sommeil. Un sommeil millénaire.

- Mon bras. Pensa-t-il, alors qu'il commençait à récupérer progressivement certaines sensations. Où est mon bras ?

Une faible lueur apparut soudain dans son champ de vision. Il plissa les yeux, la lumière provenait d’une craquelure qui ne cessait de s’étendre tout autour de lui, tel une prison de verre fragilisée par le temps et les coups. Les ténèbres autour de lui s’ébranlèrent, il se sentit tomber, avant de finir face contre terre. Une chaleur irréelle pouvait être sentit dans le sol, une chaleur qui procurait de sombres sensations mais qui avait un effet apaisant sur son pauvre esprit. Aveuglé par les lumières émises par les flammes autour de lui, il se mit à ramper à l’aveuglette, forçant sur son unique bras mutilé. La douleur le tenaillait alors que la roche frottait sa chair à vif.

- Pourquoi suis-je libre ?

Fin du chapitre 2.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nightmare

avatar

Nombre de messages : 733
Age : 20
Localisation : Attends moi j'arrive !! ;D
Date d'inscription : 27/10/2010

MessageSujet: Re: Divinitas   Dim 30 Jan - 18:49

J'aime toujours autant ! *o*
C'est fou à quel point t'écris bien ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dreamxisxbad.skyrock.com
Ulristo

avatar

Nombre de messages : 1124
Age : 26
Localisation : en Evolution
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: Divinitas   Mar 1 Fév - 23:48

Wouah j'ai même pas remarqué qu'il y avait eu la suite !! affraid

Trop COOL j'adore trop, c'est quand que tu publie un livre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nightmare

avatar

Nombre de messages : 733
Age : 20
Localisation : Attends moi j'arrive !! ;D
Date d'inscription : 27/10/2010

MessageSujet: Re: Divinitas   Mer 2 Fév - 10:11

MDR ! Tu serais le premier à acheter le livre xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dreamxisxbad.skyrock.com
Ulristo

avatar

Nombre de messages : 1124
Age : 26
Localisation : en Evolution
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: Divinitas   Mer 2 Fév - 22:23

Ba comment t'as deviné ? xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nightmare

avatar

Nombre de messages : 733
Age : 20
Localisation : Attends moi j'arrive !! ;D
Date d'inscription : 27/10/2010

MessageSujet: Re: Divinitas   Mer 2 Fév - 23:19

Parce que je suis voyante ! Razz
xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dreamxisxbad.skyrock.com
Ulristo

avatar

Nombre de messages : 1124
Age : 26
Localisation : en Evolution
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: Divinitas   Jeu 3 Fév - 17:38

Lol, tu lis dans mes pensées c'est télépathe pas voyante xD

RAS Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfy

avatar

Nombre de messages : 1956
Age : 26
Localisation : Excellente question !
Date d'inscription : 28/05/2006

MessageSujet: Re: Divinitas   Sam 12 Fév - 21:13

Pour le livre, on va déjà attendre que je finisse l'histoire Very Happy On verra bien ensuite. Voilà la suite ! :p

Chapitre 3 : Union

Harcelé dans tout son être par cette insurmontable douleur, dû au contact entre le sol brûlant et sa peau déchirée, il ne cessait de ramper sans même savoir dans quelle direction il se dirigeait. Son acuité avait augmenté, mais il ne parvenait qu’à distinguer d’imposantes masses lumineuses orangées, dont les contours ondulaient avec grâce et légèreté, projetant de vastes ombres dansantes sur les parois caverneuses de l’antre. Il ignorait vers où il se dirigeait, ce demandant encore comme il réussissait à déplacer son corps ravagé, mais il fut stopper dans son avancer. Une silhouette sombre et imposante était face au rampant, l’observant de toute sa hauteur. Cette chose posa un genou à terre, avant de le prendre dans ses bras avec une délicatesse qui surpris l’être décharné. La grande créature regarda pendant quelques instants l’être qu’il tenait entre ses bras, recroquevillé contre son buste, tel un enfant blottis dans les bras de ses parents. L’être blessé se sentait en sécurité dans les bras de cette personne inconnue. Le contact contre sa peau était aussi chaud que la plus chaude des braises, mais apaisant comme la plus douce des brises. Il sentait que cette chose ce déplaçait, Dieu seul savait où ils se dirigeaient dans le silence absolu, laissant seulement parvenir aux oreilles du blessé le doux crépitement des flammes alentours.
Après plusieurs minutes de marche interminable, la masse sombre déposa le blessé sur le sol brûlant. Le malheureux ressentit de nouveau cette insupportable chaleur sur son corps. Il aurait tant voulu rester dans les bras de cette chose qui lui était inconnue, ressentir encore une fois cette chaleur tellement réconfortante.

- Dehlanïel…

L’être décharné eu son visage balafré marqué par la stupeur. Dehlanïel… un nom qui semblait revenir de la nuit de temps et qui pourtant sonnait avec une incroyable familiarité dans ses oreilles. Un nom… son nom.

- Mon pauvre ami, dans quel état es-tu ?

Ces paroles ne venaient pas de la chose qui l’avait amené ici. Cette voix était aussi sombre que la nuit, aussi terrifiante et oppressante que les pires démons de l’Enfer et pourtant…

- Je suis navré de tout ce qui as pu t’arriver, sois en sûr. Et malgré tout ce qui est arrivé par le passé, je suis forcé de faire appel à toi. Notre monde est en danger Dehlanïel.

Dehlanïel restait silencieux, n’étant pas assez fort pour réussir à parler de manière assez distincte. Il ne pouvait qu’écouter cette voix et tenter d’apercevoir son interlocuteur si mystérieux.

- Je me vois forcer de t’envoyer sur le front, nous n’avons guère le choix. Une fois encore, toi et Al’Nak aller devoir vous unir.

Al’Nak… à l’entente de ce nom, Dehlanïel fut pris de terrible tremblement. Accablé par la douleur, il tenta néanmoins d’articuler quelques mots, dans l’espoir de ce faire entendre.

- N-n-non… plus… d’Union. Gémit-il.
- Je m’y vois forcé, mon amis.

Le ton de sa voix semblait implorer le pardon de devoir faire subir cela à son ami. Un claquement de doigt retentit dans la caverne et le créature qui avait apportée le pauvre Dehlanïel le prit de nouveau dans ses bras réconfortant, mais le blessé ne ressentait plus que la peur panique de cette nouvelle Union. Les mouvements de la créature cessèrent, juste avant que cette dernière ne plonge entièrement Dehlanïel dans un étrange liquide.
Malgré les eaux, le cris du malheureux retentissait dans les environs, un cris de douleur insoutenable. Il se sentait accablé, comme si mille aiguilles lui transperçaient sans relâche les moindres parcelles de son corps décharné. La douleur, rien que la douleur, suivit par le sombre voile de l’inconscience.
Il ouvre de nouveau les yeux… une vision parfaite. Plus de douleur, plus de chaleur lui harcelant le corps. Rien. Juste une plénitude sans fin. Il se redresse, au milieu de cette flaque d’eau noire, prenant appuie sur ses deux bras. Ses deux bras… Dehlanïel porta sa main tremblante sur son biceps droit. Son bras avait repoussé. Tout son corps, maculé de cette eau étrange, était guéris. Il tomba à genou, avant de porter son regard sur la flaque dans laquelle il se trouvait, étudiant son reflet de ses yeux dorés. Malgré le liquide sur sa peau, il pouvait voir que toutes ses blessures étaient parties. Ses cheveux avaient également repoussés. Son corps tremblait, alors qu’il voyait son reflet se transformer. Impuissant face à la vision qui s’offrait à lui, il porta ses mains à son visage, sur lequel ruisselait des larmes de feu bleu.

- Non… je ne voulais pas de nouveau subir l’Union ! Dit-il d’une voix tremblante.

Accablé par la réalité, il frappa durement le sol d’un poing rageur, avant de hurler. Un hurlement désespérer qui raisonna dans l’ensemble de cette antre enflammée.

Fin du chapitre 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulristo

avatar

Nombre de messages : 1124
Age : 26
Localisation : en Evolution
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: Divinitas   Ven 18 Fév - 23:29

L'histoire semble plus sombre que les autres... voyons ce que ça va donner, en tout cas, la suite a été plus longue a arrivée... une panne d'inspiration ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfy

avatar

Nombre de messages : 1956
Age : 26
Localisation : Excellente question !
Date d'inscription : 28/05/2006

MessageSujet: Re: Divinitas   Lun 28 Fév - 15:02

En effet, l'histoire de Dehlanïel va être bien plus sombre que l'histoire de Helek, même si ce dernier possède une histoire assez tragique. ^^ En revanche je n'étais pas en manque d'inspiration, plutôt en manque de temps. Sinon, voici la suite ^^


Chapitre 4 : Le début du voyage


Sans un bruit, Dehlanïel progressait dans les sombres tunnels de l’antre. Il passa machinalement sa main droite dans sa chevelure bleutée qui lui couvrait la nuque. Il avait encore du mal à réaliser que l’Union avait de nouveau eu lieu. Mais grâce à elle, il avait retrouvé son apparence d’origine, il n’avait plus rien à voir avec le cadavre ambulant qu’il était, il y a encore de ça quelques heures. Son visage d’homme avait retrouvé ses couleurs pâle, qui ne faisait que ressortir d’avantage le cyan de ses yeux. L’ensemble de son corps était recouvert par un long manteau noir, dont la traine effleurait le sol. Il ignorait la nature exact de sa mission, personne ne lui avait dit quoi que ce soit. La seule réponse qu’il ait réussit à obtenir était d’avancer jusqu’au gouffre de Nylal, après quoi Al’Nak lui expliquerait la nature de ses actions futures.
Al’Nak… Dehlanïel ne pu réprimer un frisson en pensant de nouveau à lui. La dernière Union c’était bien déroulée, en tout cas au début tout ce passait bien. Mais il savait mieux que quiconque ce qu’il avait été forcé d’endurer après ça.

- Nous sommes enfin arrivés. Dit Dehlanïel, en s’avançant sereinement vers le rebord du gouffre.

Le gouffre de Nylal. Comparable à une déchirure à la profondeur insondable sur la surface du monde des Enfers, on raconte que ce gouffre c’est formé suite à l’insurrection des Démons Gorlgan, il y a sept cents ans. De puissants Démons capable de commander aux éléments et qui revendiquaient le trône, mais leurs races fut décimées par le champion des Enfers et c’est durant cette bataille que fut formé, le gouffre de Nylal. Dehlanïel observait les moindres détails de cette formation géologique anormale, la roche parfaitement lisse et rougeâtre, à laquelle se mêlaient des éclats de cobalt et d’améthyste, donnant à cet endroit synonyme de conflits sanglant, un aspect envoûtant. En levant les yeux, on pouvait apercevoir au loin une faible lueur : le ciel.

- Bonjour, Dehlanïel.

Un frisson parcourut l’échine du jeune homme à l’entente de cette voix qui résonnait dans sa tête, mais pourtant elle semblait être susurrée à son oreille, sur un ton mielleux.

- Bonjour, Al’Nak. Répondit-il, avec un ton dans lequel le mépris était mal dissimulé.
- Tu m’en veux encore, même après tant d’années ? Tu devrais pourtant savoir, que je n’avais pas le choix.
- On a toujours le choix.
- Tu n’imagine pas à quel point tu as tort, mais laissons cette conversation de côté pour l’instant, nous avons bien plus important à faire.

Dehlanïel soupira. Bien évidement, l’être qui murmurais dans sa tête avait raison, mais il ne parvenait pas à oublier ce qu’il lui avait fait subir par le passé, sous prétexte qu’il n’y avait pas d’autres alternatives.

- Vas-y, je t’écoute. Dit-il, tout en s’asseyant sur le rebord du gouffre.
- Un astre est apparu au dessus de notre monde il y a quelques temps, après quoi le Paradis à été attaqué sur tous les fronts par une espèce inconnue.
- Les dégâts sont important ?
- le quartier nord de Delera à été rasé, les autres îles ont eu bien plus de chance. Toujours est-il que notre roi désire que nous nous occupions de cette affaire le plus rapidement possible.
- Il veut qu’on s’en prenne directement à l’astre je suppose.
- Absolument et pour cela, nous devons rejoindre le Syrra, après quoi nous devrons éliminer la source de ces créatures.
- Très bien.

Dehlanïel leva les yeux vers le ciel si lointain. Le Syrra, le légendaire navire céleste dissimulé dans les Terres brumeuses. Une contrée abandonnée par les peuples de la nouvelle Terre, située entre les archipels angélique et démoniaque, dissimulée dans la mer de brume. Peu de personne prennent le risque de s’aventurer dans les Terres brumeuses, malgré les nombreuses légendes en rapport avec ces terres, selon lesquelles d’étranges et de puissants artefacts ayant appartenu aux Dieux y seraient cachés.
Dehlanïel se redressa lentement, les yeux toujours rivés sur la lueur du ciel. Ils allaient devoir aller là-haut pour rejoindre la surface.

- Laisse moi faire Dehlanïel.
- D’accord.

Dehlanïel porta son regard sur les profondeurs du gouffre. Il savait mieux que quiconque ce qui allait ce passer, mais il n’avait pas le choix. Le jeune homme déboutonna son manteau et le retira, se retrouvant vêtu d’un simple pantalon gris en soie. Il inspira profondément, avant de s’élancer dans le vide. Une violente douleur se mit à parcourir son corps, comme si il était prisonnier dans l’étreinte d’une créature invisible qui ne cessait d’augmenter la féroce pression qu’elle exerçait sur le corps du malheureux. Une voile sombre passa devant les yeux de Dehlanïel, avant que ce dernier ne tombe dans les ténèbres sans fond de l’inconscience.

Fin du chapitre 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulristo

avatar

Nombre de messages : 1124
Age : 26
Localisation : en Evolution
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: Divinitas   Mar 1 Mar - 18:57

Une bonne suite comme je les aimes :3 I love you j'espère avoir la suite plus vite ^^ espérons que tu n'auras pas de problème de temps cette fois XP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Divinitas   

Revenir en haut Aller en bas
 
Divinitas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Code Lyoko :: Hors Code Lyoko :: FanFic Hors Code Lyoko-
Sauter vers: